Echo 2 rue

Echo 2 la Rue

L’Echo 2 la Rue est une ouverture sur le monde, une veille sur l’actualité des marques et leur prise de parole dans la rue. La rue est une source d’inspiration et d’actualité permanente, en elle s’exprime les messages les plus directs et les plus forts. Le Street Marketing et le Guérilla Marketing sont des métiers qui évoluent sans cesse et s’appuient sur un haut degré de créativité, chaque jour de nouvelles idées, de nouveaux concepts viennent enrichir la manière dont il est pensé, déployé et propagé.


Le Tribeca Film Festival & l’effet miroir

Pour annoncer sa 16ème édition, le Tribeca Film Festival se fend d’un teaser d’une minute, ode à la diversité imaginée par DDB New York.

« See Yourself in others ». Si la maxime peut aujourd’hui sembler candide, elle n’en est pas moins emplie d’une vision de tolérance et de remise en question. Est-il également plus saine vocation pour un film, et par extension pour un festival de cinéma, que de questionner nos certitudes et notre rapport aux autres ?

De ce postulat émerge le concept de la campagne. Les miroirs apposés sur les visages, loin de les déshumaniser, renvoient directement aux passants les traits d’eux même qu’ils sont susceptibles de trouver chez l’autre.

La rue, lieu d’échange et de rencontre, apparait alors comme le média idéal pour une traduction aussi littérale du concept « See Yourself in others ».

De parfaits étrangers s’y croisent et se rencontrent. Ils n’ont aucune défiance et malgré leurs différences (Un policier et un homme noir, un sans-abri et une femme d’affaires, un Juif et un passant en djellaba), se contemplent à travers leur reflet chez l’autre.

Le parallèle entre la théorie du miroir et la narration, quelle que soit sa forme, est dressé et développé à travers le teaser du festival. Andrew Essex, Directeur Général du festival explique ainsi que « Cette campagne permet aux gens de connaître (…) le pouvoir unificateur, non seulement du Festival, mais de la narration en elle-même. ».

La puissance et la pertinence du concept se déclinent alors dans une campagne publicitaire aux allures d’apologie de l’empathie, de la tolérance et de la diversité.

Volkswagen crée un flyer miroir qui interagit avec les rétroviseurs

En Allemagne, le constructeur Volkswagen a eu une excellente idée pour mettre en avant son « Side Assist ». Cette technologie permet aux conducteurs de pouvoir identifier les dangers (vélos, piétons, etc…) qu’ils ne peuvent pas voir grâce à des signaux au niveau des rétroviseurs. Pour communiquer sur cette technologie, le constructeur a mis au point un flyer simple mais intelligent en partenariat avec l’agence Grabarz & Partner.

L’idée : imaginer un flyer qui joue avec l’effet miroir des rétroviseurs. En le calant au niveau des rétroviseurs extérieurs, le conducteur peut voir un mot qui met en évidence des usagers de la route que l’on peut percuter facilement si on ne les voit pas, comme un vélo, un enfant ou une biche. Une idée toute simple et à moindre coût, qui part d’un simple flyer à imprimer, pour mettre en avant les avantages des véhicules Volkswagen. On aime !


Une idée de Volkswagen & Grabarz & Partner | Via adsoftheworld.com

CANADA / Le froid, l’attente et la chaleur humaine

Pour promouvoir le nouveau modèle de pile Quantum chez Duracell, un abri-bus réchauffant a été mit en place de manière assez étonnante. Le concept est annoncé par une petite énigme : « Un moment chaleureux dont vous êtes la source ».

« Vous », « Source »  … des mots qui vont résonner auprès des passants comme une évidence ! Ils joignent leurs mains froides, puis relient les deux extrémités de l’abri bus. En quelques secondes, le chauffage est activé.  L’idée est originale, le concept fonctionne et la connexion humaine est au cœur du projet ! Les canadiens nous transmettent  chaleur, amour et idées dans ce bout de vidéo.

A savoir, pour chaque partage de la vidéo sur Facebook  1$ est reversé  pour l’organisme national « Habitat for Humanity Canada ». 

Toyota met en place le 1er parcmètre-karaoké

Pour faire la promotion de sa Camry, Toyota a imaginé un parcmètre interactif et ludique. En face d’une place de parking, un parcmètre au design plutôt original a été mis en place. Au moment d’insérer leurs pièces, le parcmètre explique aux automobilistes qu’ils doivent chanter pour stationner. Ils découvrent alors un microphone rétro derrière une petite porte, et les paroles de la chanson apparaissent sur l’écran du parcmètre. Les participants doivent alors chanter jusqu’à ce qu’une « jauge de réussite » se remplisse.

Cette opération a donc un double bénéfice pour les personnes piégées. Premièrement, le stationnement devient gratuit le temps d’une journée. Deuxièmement, le stationnement se transforme alors en une expérience de Street marketing amusante et conviviale.